Pour recevoir par mail, chaque semaine, toute l’actualité uzerchoise :

Ce week-end, Knock était de retour à Uzerche

Enfin numérisée après 5 années d'imbroglio juridique autour de sa propriété, l'œuvre cinématographique Knock ou le triomphe de la médecine, tournée en 1925 à Uzerche, a été projetée aux Uzerchois ce week-end.
Durant les 100 minutes que compte le long métrage, le public venu en nombre vendredi soir dernier a été conquis par le film muet tourné dans la Perle du Limousin en 1925. Et force est de constater que la Perle a gardé tout son éclat, et qu'elle n'a pas pris une ride malgré les 90 ans qui la séparent aujourd'hui du tournage du film de René Hervil. Satire contemporaine du charlatanisme et de la communication, l'œuvre a surtout de nombreux fans en territoire uzerchois pour le grand nombre de plans naturels qui y figurent : de la place de la Libération à l'avenue Charles de Gaulle, en passant par la Petite Gare, tous les lieux emblématiques uzerchois y sont bel et bien présentés. Sans compter les très innombrables figurants, Uzerchois de l'époque, qui ont, le temps d'une soirée, retrouvé leur descendance au travers des images diffusées au Cinéma municipal Louis Jouvet.
L'intégralité de la séance de vendredi soir était accompagnée au piano par Alain Guittet, pour une performance artistique rare aujourd'hui, mais ô combien habituelle à l'époque du tournage, où l'on comptait de très nombreux pianistes professionnels… qui se trouvèrent sur la touche avec l'arrivée du cinéma parlant à la fin des années 20.
À l'issue de la projection, les partenaires de l'aventure de la numérisation du film ont échangé avec le public, avide d'anecdotes et de détails techniques. C'est ainsi que Marc Wilmart (Président de la Cinémathèque du Limousin), Serge Bromberg (Lobster Films), et Alain Besse (Responsable du secteur de diffusion de la CST) sont revenus sur le parcours chaotique qui entoure souvent la numération et la diffusion au grand public de chefs d'œuvres cinématographiques qui dorment parfois depuis des décennies dans les greniers de la cinémathèque Française, à l'image de ce Knock uzerchois désormais sauvé de l'oubli et de la dégradation naturelle des bobines de film.

Alain Guittet, Marc Wilmart, Sophie Dessus, Serge Bromberg et Alain Besse ont répondu aux questions des Uzerchois.

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook