Pour recevoir par mail, chaque semaine, toute l’actualité uzerchoise :

Centenaire 14-18 : journée commémorative à Uzerche le 11 novembre

À l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, la ville d'Uzerche a souhaité mettre à l'honneur les soldats morts pour la France.
Elle a donc procédé le mois dernier à la rénovation de son monument aux morts, fin prêt pour la traditionnelle cérémonie du 11 novembre. Cette année, celle-ci se déroulera à 15h au monument, en présence de la classe de CM2 de l'École des Buges. Conduits par M. Christian ESCOUSSAT, professeur de musique, les enfants interpréteront ainsi une sélection de chants spécialement étudiés pour le centenaire, faisant de la musique un lien symbolique entre les générations.
Cette journée sera aussi l'occasion d'inaugurer l'exposition "Morts pour la France" (16h), salle Espace Vézère, place de la Libération : piloté par Marie-Françoise Flageolet, un groupe de travail s'est spécialement constitué à Uzerche pour rendre hommage aux Uzerchois morts pour que vive la liberté. Ce sont ainsi des documents d'époques, écrits, photographies, journaux, objets personnels… prêtés par les familles des soldats, qui sont exposés, ainsi que des panneaux de présentation de ceux qui furent les héros d'hier (Exposition du 1er au 16 novembre).
En fin de journée (17h - 6,5€/5,5€), le cinéma Louis Jouvet propose une soirée spéciale consacrée à la Première Guerre mondiale, avec la projection du court métrage "Après les combats de Bois-le-Prêtre" (film amateur, 15min.) : témoignage historique et rare de ce que furent les combats acharnés de cette guerre, ce film exceptionnel met en lumière ces terribles combats, et montre, dans sa froide réalité, la mort de masse avec les corps que l'on rassemble, la vie quotidienne des soldats… Le court-métrage sera suivi du film "Les sentiers de la gloire" (Stanley Kubrick, 1957) qui relate l'offensive suicidaire de soldats français contre une position allemande, en 1916.

Coupures de courant pour travaux

En raison de travaux d'élagage réalisés par ERDF à proximité du réseau de distribution d'électricité, des coupures de courant sont à prévoir le jeudi 30 octobre de 9h à 11h dans les quartiers ou lieux-dits de la Borie de Pleux, la Renaufie, Pleux et route de Mazeyrat.

Centenaire de la Guerre 14-18 : restauration du monument aux morts

À l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, les élus d'Uzerche ont souhaité redonner un peu du lustre d'antan au monument aux morts, situé sur l'avenue du Général de Gaulle.
Érigé contre les rochers sur lesquels repose la ville ancienne d’Uzerche, le monument aux morts a été inauguré le 9 septembre 1923. Il est l’œuvre de Messieurs Saule et Merpillat, architectes qui réalisèrent aussi le monument de la Première Guerre mondiale à Tulle. Haute et large stèle de granite symbolisant une porte de tombeau, le monument porte sur le fronton l’inscription latine « Sicut in rupe, nomen in corde semper » (comme dans la roche, que leur nom reste gravé toujours dans nos cœurs.) Il rend initialement hommage aux hommes morts pour la France durant la Première Guerre mondiale : 157 Uzerchois y avaient trouvé la mort face à l'ennemi. Lors de la Seconde Guerre mondiale, conflit militaire le plus meurtrier de l'histoire durant lequel plus de 60 millions de personnes ont été tuées, 31 Uzerchois sont également morts au combat, et c'est tout naturellement que leurs noms sont venus rejoindre ceux de leurs compatriotes sur l'édifice mémorial. Enfin, la mémoire des 3 soldats uzerchois morts durant la Guerre d'Algérie y est également honorée.
À l'occasion du centenaire de la Première Guerre mondiale, le monument aux morts vient donc d'être restauré : l'étanchéité de l'édifice a été revue pour en parfaire la solidité, et un travail d'ordre esthétique a été réalisé (nettoyage, réfection des joints entre les pierres, réfection du lettrage, peintures et entretiens divers). Une partie des travaux a été effectuée par les agents techniques municipaux et l'autre par une entreprise de maçonnerie locale.
L'édifice restauré sera ainsi au coeur de la traditionnelle cérémonie du 11 novembre, à 15 heures.

École des Buges : la semaine du goût

Durant la semaine du goût, le restaurant scolaire d'Uzerche a proposé aux enfants de découvrir un plat européen par jour. L'occasion également de faire travailler un peu les méninges des jeunes uzerchois !
Si plus personne ne doute que la gastronomie soit un pan culturel fort d'un pays, encore faut-il transmettre ces connaissances aux jeunes générations. Et c'est dans cette optique, et à l'occasion de la semaine du goût que les enfants du groupe scolaire des Buges ont eu le plaisir de découvrir quelques joyeusetés culinaires, sur le thème des plats européens. Chaque jour de la semaine, à la cantine, ils se sont vu proposer à la dégustation un plat typique d'un pays voisin : fish and chips, paella, tiramisu… En parallèle, les Activités périscolaires (APS) ont été l'occasion d'organiser un jeu-concours avec pour objectif de retrouver à quels pays appartenaient les plats dégustés. Pour récolter les bulletins-réponses, les enfants avaient confectionné en amont des urnes aux couleurs des pays européens. Le tirage au sort final s'est donc déroulé au sein du restaurant scolaire, spécialement décoré pour l'occasion sur la même thématique : les 3 heureux gagnants ont ainsi remporté une pochette surprise chacun, réalisées par la maison de retraite d'Uzerche. Tous les autres se sont vu offrir, en guise de consolation, quelques friandises. Car après tout, la semaine du goût, c'est avant tout l'occasion de se régaler !

Anaël Hève, à gauche et sans charlotte sur la tête, est l'une des 3 trois heureux gagnants des pochettes surprises spéciales "semaine du goût".

Travaux de voirie de la Zone des Patureaux

Après la création d'une grande surface commerciale, inaugurée au printemps 2013, la zone d'activités des Patureaux continue ses aménagements.
Plusieurs entreprises ayant manifesté un réel intérêt à une installation sur la nouvelle zone uzerchoise, la ville a récemment entrepris les premiers travaux de voirie nécessaires à la desserte des parcelles. Les premières entreprises devraient s'y installer d'ici la fin de l'année.
À ce jour, les premiers permis de construire ont été délivrés, et d'autres sont en cours d'instruction. La dynamique semble donc bien en marche pour cette zone d'activités, créatrice d'emplois pour le bassin uzerchois, et de retombées financières non négligeables en ces temps de difficultés économiques sur le plan international. Le coût des travaux de cette première tranche est de 100.000€ pris en charge par la ville. Il s'agit néanmoins d'une opération blanche, qui sera équilibrée par la vente des terrains.

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook