Campagne d’élagage en Corrèze

Le Conseil Départemental de la Corrèze a engagé ces dernières semaines une importante et inédite campagne d’élagage et d’abattage des bois bordant les routes départementales.
Les objectifs de cette campagne sont multiples : sécurisation des automobilistes, pérennisation des chaussées, préservation des réseaux aériens (électricité et téléphonie fixe), et enfin, préparation des travaux de déploiement du projet 100 % fibre 2021, qui empruntera en partie les lignes aériennes existantes pour délivrer via la fibre du Très Haut Débit (THD) internet à l’ensemble des Corréziens. C’est ainsi que les 28 000 propriétaires concernés ont reçu un courrier du Conseil Départemental pour les sensibiliser et leur rappeler leur obligation de réaliser les travaux d’élagage sur leurs terrains d’ici fin février 2018. Passée cette date, et si les travaux n’ont pas été entrepris par les propriétaires, le Département les fera réaliser, mais mettra à la charge des intéressés les frais qui auront alors été engagés. Si cette démarche ne concerne que le réseau routier départemental, il convient néanmoins d’assurer le déploiement de la fibre dans les meilleures conditions sur l’ensemble du territoire, voirie communale comprise, et ce dès 2018. C’est pourquoi la commune tient dès aujourd’hui à sensibiliser de son côté l’ensemble des propriétaires uzerchois riverains de la voirie communale, afin de leur demander de procéder dans le même calendrier aux travaux d’abattage et d’élagage des arbres susceptibles d’entraver le bon déroulement de ce projet (voir illustration).
Par ailleurs, la commune étudie actuellement la possibilité de mettre en place un groupement de commande pour ces travaux d’élagage qui permettrait ainsi de faire baisser sensiblement le coût des travaux : les personnes intéressées sont invitées à envoyer un mail impérativement avant le 30 novembre 2017 à elagage@uzerche.fr dans lequel il conviendra de préciser leur nom, prénom, adresse postale et numéro de téléphone. Ils seront recontactés par la suite.
Au-delà de l’aspect sécuritaire et économique, l’élagage est en effet l’un des enjeux de la réussite du déploiement de la fibre pour tous et partout en Corrèze.
 
 

Une prérentrée réussie pour la Toute Petite Section !

Les jeunes élèves de la nouvelle Toute Petite Section maternelle de l’école des Buges, leurs parents et parfois même leurs frères et sœurs, ont découvert leur ​nouvelle ​classe. Entièrement rénovée par les services techniques municipaux, celle-ci a été spécialement équipée pour accueillir son jeune public : cuvettes de toilettes et mobilier à hauteur, atmosphère paisible, jeux, coussins et canapés en mousse y ont été installés. Sans oublier les inévitables bureaux, histoire de travailler un peu bien sûr ! Les parents ont également pu échanger sur les objectifs pédagogiques avec Cécile Jamot-Blet, enseignante dans cette section, et Véronique Mathieu, ​assurant les fonctions d'​ATSEM. Ce temps de découverte fut aussi l’occasion pour Catherine Lavergne, Inspectrice de l’Éducation Nationale de rencontrer les parents venus nombreux, mais également Laurence Gerbe, Directrice du groupe scolaire des Buges et les élus de la commune : Jean-Paul Grador, Maire, s’est dit particulièrement satisfait de cette ouverture et du travail de concertation ​mené au cours des dernières semaines ​avec toute l'équipe qui a accompagné le projet, tant au niveau de l’Académie de Limoges, que du corps enseignant ou des différents acteurs municipaux, élus et agents, ​travail ayant permis la mise en place de ce nouveau service d’accuei​l au bénéfice ​des "tout-petits".
​Il s'agit, au travers de cette initiative​, de ​permet​tre​ aux familles ​intéressées ​de scolariser leurs enfants de manière plus précoce, ​afin de ​favoris​er l’acquisition du langage et le développement de la socialisation. Et si les enfants de moins de 3 ans sont bien les premiers bénéficiaires de la création de cette nouvelle section, ​Jean-Paul Grador a pu rappeler que ​l’école dans son ensemble en tire également un bénéfice non négligeable. Les effectifs des classes s’en trouvent rééquilibrés et permettent ainsi un enseignement plus personnalisé et une meilleure disponibilité des enseignants pour chacun de leurs élèves, synonymes de réussite scolaire.
Les parents éventuellement intéressés sont invités à se rapprocher du service des Affaires scolaires de la commune (Nathalie Chassagne - 05 55 73 17 00).



Le CADA ouvre ses portes à Uzerche

Annoncée au printemps dernier, la nouvelle structure juridique d’accueil des migrants à Uzerche est effective.
Alors qu’ils étaient jusqu’ici hébergés dans le cadre d’un Centre d’Accueil et d’Orientation (CAO) de 9 places géré par l’association Le Roc, la structure administrative évolue pour devenir un CADA diffus (Centre d’Accueil de Demandeurs d’Asile) composé de 4 logements permettant l’accueil en centre ancien de 15 personnes, parmi lesquelles des familles. Les personnes restent hébergées selon le principe initial, dans des appartements loués par l’association Le Roc auprès de Corrèze Habitat ou de la commune.
Une aide complémentaire annuelle incitative de 1.000,00 € par logement est par ailleurs versée à la commune par l’État. Ces populations sont donc aujourd’hui accueillies dans de meilleures conditions administratives, permettant ainsi un suivi optimal de leur situation.

En mars 2016, Bertrand Gaume, Préfet de la Corrèze, était venu à la rencontre des premiers migrants accueillis à Uzerche, et des bénévoles impliqués. Il avait alors pu échanger avec Jean-Paul Grador, Maire d’Uzerche sur les conditions administratives de cet accueil, et a toujours, depuis, suivi le dossier uzerchois de très près.


Vivre Uzerche

Le Vivre Uzerche de cet automne est de sortie ! En attendant de le retrouver dans vos boîtes aux lettres ces prochains jours, vous pouvez le feuilleter en ligne par ici : http://www.calameo.com/read/000854403169ec408dbdc


Un nouveau visage pour la Cartonnerie

Quinze street artistes venus de France et d’Estonie se sont donné rendez-vous à la Papeterie fin septembre, pour relooker une partie de l’usine désaffectée en réalisant des fresques artistiques, format XXL. 
Des tracteurs et du matériel agricole leur ont également permis d’exercer leur talent ! Une rencontre innovante entre la culture urbaine et le monde rural… Ce choc des cultures est le fruit du travail de l’association Les femmes à barbe, qui a bénéficié d’un soutien logistique et financier de la commune. Son président, Félix Dessus, s’est entouré de street artistes dont les réalisations ont enchanté les curieux et les scolaires (90 élèves de 4e du College et les CP, CE2 et CM2 de l’école primaire). Ils ont pu découvrir un art plus souvent réservé au sein de recoins cachés, mais mis en lumière à Uzerche. Une journée festive autour du street art a clôturé la semaine avec notamment des ateliers de scratch et de danse hip-hop, un débat “Graffiti, art ou vandalisme ?” avec la Librairie La Petite Marchande d’Histoires, et une conférence dansée de la Cie Hervé Koubi. Pour finir, plusieurs concerts étaient proposés à un public venu nombreux. Les œuvres réalisées durant le festival restent librement accessibles au public et sont l’occasion d’une belle découverte en famille.

 
Yz Yseult est l’artiste qui a réalisé le graffiti monumental qui orne désormais le bâtiment de la Cartonnerie, telle une figure de proue. Ou quand la culture urbaine rencontre le monde rural…

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook