Pour recevoir par mail, chaque semaine, toute l’actualité uzerchoise :

Uzerche, à la pointe énergétique

Uzerche fait feu de tout bois pour son alimentation énergétique : hier le commune installait des panneaux photovoltaïques sur la toiture de son école, et elle projette demain de mettre en route des micro-centrales hydroélectriques sur les chutes de la Vézère. Son objectif à terme ? Arriver à une production énergétique supérieure à sa consommation.
Dans la cadre de cette politique environnementale, la Perle du Limousin a également mis en place un réseau de chaleur et une nouvelle chaufferie à bois dans le quartier des Buges. Commencé fin juin, ce chantier a été réceptionné cette semaine par les élus de la ville, épilogue d'une aventure à portée écologique impliquant un travail collaboratif entre entreprises privées et partenaires publics.
D'un montant total de 175.000€ et financé par l’Ademe, le Conseil Général, le Conseil Régional et la ville, le retour sur investissement de cette nouvelle chaudière à bois devrait se faire sur une douzaine d'années. Celle-ci alimente désormais plusieurs structures municipales par le biais d'un réseau de chaleur : sont concernés l'Ecole des Buges, le Gymnase et la maison de l'enfance. Ainsi, la chaudière datant de 1970, fortement consommatrice de fioul, a été remplacée par un équipement qui favorise la filière bois. Il renforce également l’activité économique locale : c’est en effet une coopérative forestière implantée à proximité immédiate, sur la zone de Beausoleil, qui fourni les indispensables plaquettes de bois, permettant ainsi la mise en place d’un modèle de développement local en circuit court qui valorise le bois du canton directement sur place, plutôt que d’importer du pétrole. Uzerche confirme ainsi par la mise en place de ce nouvel équipement, sa reconnaissance par la DREAL de "Petite ville durable".

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook