Pour recevoir par mail, chaque semaine, toute l’actualité uzerchoise :

Menace du frelon asiatique : c’est le moment d’agir

Sans tomber dans la psychose, Uzerche n’échappe pas au phénomène national d’invasion du frelon asiatique. Celui-ci, en plus d’être extrêmement agressif envers l’homme, dépeuple nos campagnes de leurs abeilles. Ce problème récurrent depuis quelques années pourrait pourtant être limité avec des gestes simples.

Source : Google images
Après avoir étudié le cycle de vie de ce frelon, le Conseil Général de la Gironde, particulièrement touché par le fléau, propose à chacun d’agir individuellement avec une « recette » écologique, simple et applicable également en terre uzerchoise.
Les nids de frelons asiatiques construits dans l'année se vident de leurs habitants en hiver car l'ensemble des ouvrières et des mâles trépassent naturellement au cours des mois les plus froids de l’année. Seules les reines et jeunes reines se camouflent dans les arbres creux, sous des tas de feuilles, dans des trous de murs, etc. pour en ressortir courant février et commencer à s'alimenter.
C'est à ce moment qu’il est possible d’agir en disposant des pièges dans les jardins ou sur les balcons pour attraper ces futures fondatrices de nids. Une reine peut à elle seule être à l’origine de 2 000 à 3 000 individus.
Pour fabriquer ces pièges, il suffit de récupérer des bouteilles d'eau minérale en plastique, de découper le tiers supérieur et de le retourner dans la partie basse, puis verser à l'intérieur 10 centimètres d'un mélange de bière brune, de vin blanc (pour repousser les abeilles), et de sirop de cassis ou framboise.
Ces pièges pourront être laissés en place de la mi février à la fin avril : après cette date les futures reines auront commencé à se reproduire. Chaque reine capturée représente un nid futur en moins.

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook