Pour recevoir par mail, chaque semaine, toute l’actualité uzerchoise :

Civisme : Étrons canins, ça suffit !

Bien qu’elles aient été laissées là sans mauvaise intention de la part de leur créateur, rien de plus énervant que de commencer la journée par un « podo-contact » avec celles-ci.

Elles, se sont les matières fécales laissées par nos amis les toutous. Ou plutôt par leurs maîtres. Car aussi intelligent soit le meilleur ami de l’homme, lui, n’a pas nécessairement conscience du désagrément causé par son auguste soulagement, contrairement à celui qui tient la laisse. Et force est de constater ces derniers temps, une forte recrudescence de ces incivilités canines qui se propagent, doucement mais sûrement, un peu partout sur les trottoirs, parterres fleuris ou encore terrasses nouvellement aménagées.
Prenant le chien… pardon, le taureau, par les cornes, la ville d’Uzerche a donc décidé de mettre en place une action de sensibilisation. Un ensemble de panneaux rappelant les règles élémentaires de bon sens vont être placés aux endroits stratégiques, actuelles cibles des toutous uzerchois. A chaque propriétaire donc de se munir d’un sac plastique, précieux sésame destiné à la cueillette des coprolithes de sa chère bête à poils.
Si le message se veut dans un premier temps humoristique, et la démarche incitative, Jean-Pierre Lavaud, adjoint en charge des espaces verts, n’exclut pas de durcir le ton pour les éventuels copro-entêtés : «le ramassage des déjections canines coûte chaque année, 10.000 euros à la collectivité ! N’est-ce pas à chacun de prendre ses responsabilités ? Si le message n’est pas entendu, nous ferons verbaliser les contrevenants par les forces de l’ordre». Pour rappel, une crotte de chien «oubliée» sur la voie publique, c’est 35 euros d’amende. Et là, cela devient beaucoup moins drôle...

Articles plus anciens



Retrouvez également toute l'actualité d'Uzerche, la Perle du Limousin sur facebook