Les élus présentent leurs vœux aux agents de la commune

C'est aux côtés de Frédéric Brocheton, Directeur Général des Services, que Jean-Paul Grador, maire d'Uzerche, a présenté ses vœux aux agents de la collectivité.
Revenant sur les bons souvenirs, autant que sur ceux plus douloureux, qui ont marqué l'année passée, Jean-Paul Grador a fait part de ses remerciements pour l'engagement sans faille des équipes administratives et techniques qui composent les services municipaux. Conscient de leur investissement quotidien au service des Uzerchois, il a tenu à rappeler "le dévouement et l’investissement que vous avez mis, cette année encore, en dépit d’un contexte particulièrement difficile, à accomplir cette mission de service public qui est la vôtre."
Dans un second temps, Frédéric Brocheton, Directeur Général des Services de la commune, après avoir rappelé sa fierté d'avoir été le directeur ​général des services de Sophie DESSUS, même si ce ne fut que quelques mois,​ ​a précisé​, "qu'après ​son départ, il nous a fallu nous réorganiser et apprendre à travailler autrement, et nous avons réussi, élus et agents, à poursuivre et mettre en œuvre la vision, l’ambition et la passion que Sophie portait pour Uzerche." Résumant le fonctionnement d'une collectivité locale, il a conclu son discours en ​indiquant "qu'une mairie est comme un orchestre, la qualité de l’interprétation individuelle est nécessaire pour la bonne exécution de la partition de l’ensemble de la formation" avant d'inviter l'ensemble de la quarantaine d'agents et d'élus présents à partager une part de galette.
 
 

Des vœux placés sous le signe de l'émotion et des grands projets

Jean-Paul Grador, Maire d'Uzerche a présenté ses vœux et ceux du conseil municipal à la population uzerchoise.
Les Uzerchois sont venus nombreux pour la cérémonie des vœux du conseil municipal. À cette occasion, Jean-Paul Grador, élu maire de la commune en juin dernier, est revenu, non sans une certaine émotion sur les événements qui ont marqué l'année 2016. Et pour cause. C'est en effet suite au décès de Sophie Dessus, maire de la commune depuis 2001 et dont il était le 1er adjoint, que Jean-Paul Grador avait été élu maire. Évoquant, ému, la disparition de sa prédecesseure, "qui aurait dû être là, à ma place, ce soir" il a rappelé combien le projet d'Auditorium de la Papeterie, qui sortira de terre cette année, lui tenait à cœur.
Revenant par ailleurs sur le volontarisme d'Uzerche dans l'accueil des migrants en 2016, mais également sur la politique environnementale, fil rouge de toute l'action politique locale menée, avec, par exemple, la mise en route de 2 microcentrales hydroélectriques ou encore l'achat récent de 2 véhicules électriques pour la commune, Jean-Paul Grador a profité de la présence de son auditoire pour présenter les principaux chantiers de 2017, subventionnés à hauteur de 80 % (Europe, État, Région et Département) : si l'Auditorium de la Papeterie, projet de 3,7 millions d'euros a suscité plus particulièrement l'attention, il n'en a pas moins été pour la réhabilitation et l'agrandissement du gymnase de La Peyre (1,6 million euros), ou encore le changement des menuiseries de l'ancien Lycée de Garçons (265.000 euros), espace aujourd'hui essentiellement dédié à la vie associative.
Pour conclure son discours, Jean-Paul Grador a tenu à remercier, sans exhaustivité, les membres du monde associatif, mais également les élus et les agents municipaux pour le dévouement de chacun : saluant le dynamisme de la vie associative, économique et culturelle locale, source d'une multitude de rendez-vous festifs tout au long de l'année, tant sur le plan sportif que culturel, le maire de la commune a enfin invité chacun des participants à partager une part de galette et un verre de pétillant de pomme, tradition uzerchoise !


Ciné débat : les circuits courts

Dans le cadre d’une convention signée avec Peuple et Culture et La Petite fabrique Solidaire, le Cinéma Louis Jouvet propose une soirée débat autour du film documentaire américain “Food Coop” de Tom Boothe.
Celui-ci présente, en pleine crise économique, dans l’ombre de Wall Street, la coopérative alimentaire de Park Slope, supermarché autogéré où 16.000 membres travaillent 3 heures par mois pour avoir le droit d’y acheter les meilleurs produits alimentaires de New York, à des prix défiant toute concurrence.
Une rencontre avec des acteurs locaux du circuit court est organisée à l’issue de la séance.

Soirée débat “Food Coop” - Vendredi 20 janvier 2017 - 21h - Tarif 6,5€/5,5€ - Cinéma Louis Jouvet, Place de la Libération - 05 55 73 09 41.

Le recensement, c'est utile